Juillet-Août 2017

Bande dessinée adulte (pour public averti !)

Ultimate Ultimex Gad

Vraoum

Ultimex, gentleman avec la particularité d’avoir un énorme oeil à la place de la tête, et d’être toujours tiré à quatre épingles, se retrouve toujours, étonnement, dans des situations plus que scabreuses ! Son faire-valoir. Steve, n’est pas vraiment là pour l’aider…

Un recueil d’humour noir savoureux à déguster pour rire jaune !

Rodolphe
Roman

Au bord des cendres Jean-François Bouygues

Les Nouveaux Editeurs

1936-1944, ma maman m’avait raconté cette période de l’Histoire… Ce livre émouvant m’a permis de comprendre et d’imaginer ce que les générations précédentes ont vécu ! A lire pour ne pas oublier !

Chantal
DVD - compilation de chroniques

Joueur du Grenier : fan book saison 1 Fréderic Molas & Sébastien Rassiat

J’adore ! Dans cet objet digne d’un chouette cadeau d’anniversaire, on trouve 3 DVD de la saison 1 du Joueur du Grenier – le Youtubeur qui, en surfant sur la vague du rétro-gaming, a construit son univers humoristique autour de la crispation que produisent les jeux-vidéo les plus « nuls » ou infaisables. On y découvre aussi un livret qui consiste en une interview de Fred et Seb (les instigateurs de la chaîne éponyme), dans une discussion carrément poilante sous forme de double-psychothérapie… photos de leurs bouilles d’enfants et d’adolescents à l’appui. Savoureux !

Nina
BD adulte - humour

Zaï Zaï Zaï Zaï Fabcaro

6 pied sous terre

Petit chef d’oeuvre d’humour décalé, beaucoup moins absurde et inoffensif qu’il n’y parait aux premiers abords, « Zaï Zaï Zaï Zaï » narre le parcours d’un auteur de BD en cavale, traqué par la police et conspué par les siens suite à un incident diplomatique survenu à la caisse d’un supermarché. Incontournable pour les amateurs d’humour absurde et pince-sans-rire, ce petit ouvrage ultra-attachant fut l’un des succès de librairie les plus inattendus de l’année 2016.

Recommandé si vous aimez : Glen Baxter, Morvandiau, Goossens…

Alex
Bande dessinée adulte

Polina Bastien Vives

Kstr

Je me suis délectée du dessin Bastien Vivès – en particulier du jeu sur le noir et le blanc et sur les contrastes entre les traits fins et épais. J’ai trouvé cette BD à la fois légère et exigeante, à l’image de cet art dévorant qu’est la danse, fabuleusement mis en mouvement dans les vignettes avec les états d’âme des personnages… J’ai hâte de lire d’autres BD de cet auteur !

Nina
Bande dessinée adulte

Ce n'est pas toi que j'attendais Fabien Toulmé

Delcourt

Des mots pour raconter les difficultés que traversent les parents qui vivent mal le handicap de leur enfant. Même si c’est difficile, les parents comprennent vite que cet handicap peut apporter une multitude de petits bonheurs alors insoupçonnés. Humain, touchant, déculpabilisant.

Julie
DVD - Film thriller/comédie

Burn After Reading Joel et Ethan Coen

Si « Burn After Reading » n’est jamais cité parmi les chefs d’oeuvre des frères Cohen (« Miller’s Crossing », « Fargo », « The Big Lebowski »), il constitue malgré tout un divertissement hautement jubilatoire, haletant et drôle. Le casting est prestigieux (John Malkovitch, Tilda Swinton, Brad Pitt, George Clooney entre autres !), l’intrigue (basée sur la sacro-sainte équation « qui proquo massif » + « personnages idiots ») menée avec brio. Un film malin et sans prétention, qui fait passer d’excellents moments.

Alex
Roman noir

Bienvenue à Cotton's Warwick Michael Mention

Ombres Noires

Quand on sort d’un roman sur la tendance à la pudeur et à l’aliénation des sentiments de la société chinoise, et que l’on plonge dans Bienvenue à Cotton’s Warwick, bled d’Australie oubliée peuplée de cul-terreux prompts à la violence la plus crue… ça fait un peu grand écart ! J’ai été éprouvée au début de ma lecture tant ce roman noir est crade (et encore, « crade » est un euphémisme), mais assez vite, j’ai trouvé l’intrigue et le retournement de situation à la limite du fantastique très bien pensés car à la fois complètement inattendus et cohérents… Ames sensibles s’abstenir, les autres, foncez !

Nina
DVD - série

Treme David Simon & Eric Overmyer

Conçue par David Simon, à qui l’on doit la prestigieuse série « The Wire », « Treme » s’attache à décrire la vie d’un quartier populaire de la ville de New Orleans quelques mois après que l’ouragan Katrina l’a dévasté. On assiste ainsi à l’histoire de la reconstruction de vies individuelles marquées par des catastrophes humaines et matérielles mais aussi et surtout au rôle décisif de la culture, et notamment des traditions musicales, dans la renaissance d’une communauté. Outre la très consistante et passionnante étude sociologique et psychologique, il y a, dans cette série, une bande sonore originale constituée de classiques du jazz, du blues, de la soul et du funk qui ravira (et éclairera) immanquablement les amateurs de black music.

Alex
Bande dessinée adulte

La Légèreté Catherine Meurisse

Dargaud

Wahou… quel objet d’art, qui mélange la poésie, la peinture, la sculpture, la littérature avec la caricature propre à Charlie Hebdo. Le but de cette œuvre, pour cette dessinatrice qui a vu son univers s’écrouler le 7 janvier 2015, est salutaire. Il s’agit de chercher à se confronter à la beauté afin de rallumer son monde intérieur qui s’est éteint ce fameux mercredi matin et de reconquérir son sentiment « d’être-là ». Je l’ai trouvé magnifique – en particulier les considérations sur la beauté – et, ce qui est encore plus fou, certains passages m’ont fait rire… !

Nina